Les macarons et moi !

P1010293

 

Comme vous le savez si vous m'avez suivie, il s'agit ici de ma 5ème tentative de macarons.

Après avoir testé les recettes de 2 candidats du Meilleur Pâtissier (mes enfants m'ont offert les livres pour Noël), j'étais partie sur les recettes de Mercotte.

Malheureusement aucune de ces recettes ne m'a réussie.

Face à cet échec, vous avez été nombreuses et nombreux à me prodiguer vos conseils, certains même me donnant leur recette.

Et là... tadamm !!!! le miracle s'est produit.

J'ai réussi à sortir quelque chose qui ressemble enfin à un macaron.

Je tiens donc à tous vous remercier et à vous associer à ma réussite qui est une victoire collective, je dois bien le dire.

Je vous présente donc aujourd'hui la recette de mon amie Véronique. Et dimanche prochain, je teste une autre recette que l'on m'a donnée. Il y aura bien un épisode 3 à cette saga !

Et bien sûr Cuisine Addict fait partie de l'aventure avec la superbe plaque à macarons en silicone ! Et la poudre d'amandes qui va avec !

Pour les blancs d'oeufs, je suis restée fidèle à ceux de chez Protegg. Conditionnés liquides en bouteille d'un litre, c'est très facile de doser les 100 gr.

Ingrédients: (pour 100 coques, soit 50 macarons)

  • 135 gr de poudre d'amandes
  • 135 gr de sucre glace
  • 3,5 cl d'eau
  • 135 gr de sucre en poudre
  • 100 gr de blancs d'oeuf (50gr + 50gr)

 

P1010271

Mixer la poudre d'amandes avec le sucre glace, puis tamiser.

Mélanger ensuite avec 50 gr de blancs d'oeuf pour obtenir une pâte.

 

P1010272

Monter en neige les 50 gr de blancs d'oeuf restant.

Dans ce même temps, faire chauffer l'eau et le sucre en poudre sans remuer. Monter ce sirop jusqu'à 120°C.

Le verser progressivement dans les blancs en neige tout en continuant à fouetter et continuer ainsi jusqu'à refroidissement complet de la préparation.

C'est la meringue italienne.

 

P1010273

Une fois ce mélange refroidi, l'incorporer en 3 fois à la pâte d'amandes et macaronner à l'aide d'une maryse en silicone. On m'a conseillé de le faire en 6 coups de spatule. je dois bien avouer qu'il m'en a fallu 10. Je ne trouvais pas ce mélange assez homogène mais je n'ai pas osé macaronner davantage puisque c'est mon principal défaut dans mes essais précédents.

 

P1010274

Dresser à l'aide d'une poche à douilles sans remplir complètement les alvéoles. Ici encore, mon habitude des meringues m'a fait dresser les coques en tournant alors que je n'aurais pas dû bouger ma douille. Les coques auraient été mieux dessinées. Je corrigerai ce geste la prochaine fois.

 

P1010275

P1010279

Pour le dressage sur tôle, j'ai graissé légèrement la plaque avec un essuie-tout imbibé de très peu d'huile.

Taper les plaques sur le plan de travail pour évacuer les bulles d'air et lisser les coques.

Laisser croûter 30 min minimum à l'air libre. Ma 1ère fournée a croûté 45 min. Les 2 autres ont croûté davantage puisqu'elles attendaient leur tour de cuisson.

P1010292

Cuire au four, à chaleur tournante, à 160°C pendant 14 min.

On m'a conseillé de mettre dans le bas du four 3 plaques afin de favoriser la formation de la collerette. Je n'en possède que 2 donc je les ai mises, puis mes ma grille avec les macarons à mi-hauteur.

1ère et 2ème fournée impeccables. La 3ème fournée a un peu trop cuit. J'aurais dû baisser le four.

P1010283

Laisser refroidir les coques avant de les démouler. Puis les garnir de la ganache de votre choix.

P1010294

Ma ganache au chocolat noir ! Recette dans le prochain message !

P1010296

P1010288

un peu trop cuits mais dévorés tout de même !

P1010298

Et voici les plus jolis de la fournée !

Tous les textes, recettes et photographies de ce blog sont la propriété de "Cuillère gourmande" (sauf mention contraire explicite), toute reproduction totale ou partielle d'une photo ou d'un texte sans l'accord de son propriétaire pour des fins autres que personnelles est INTERDITE.

95_2

logo protegg